Le portail au service des parents

+ de 600 brevets médicaux sur des composants du lait maternel existent à ce jour! et si on ré-utilisait le lait maternel du producteur au consommateur?
 
 
 

On imagine mal les vertus du lait maternel ; en France, les magazines parentaux font croire que c'est bon uniquement si l'enfant est né prématurément; et du coup, on en oublie que le lait maternel est celui de l'espèce tout simplement; on oublie ses vertus nutritionnelles et câlines et ses vertus sur la peau-même de l'enfant;

Mais ce qu'on cache le plus c'est qu'il existe + de 600 brevets médicaux sur des composants du lait maternel; oui vous avez bien lu; les laboratoires pharmaceutiques, qui fabriquent et vendent du lait infantile font tout pour qu'on nourrisse les enfants au lait infantile et préparent des médicaments basés sur le lait maternel; alors ... peut-être faudrait-il ne pas entrer dans le jeu ni l'enjeu commercial et privilégier le lait maternel directement du producteur au consommateur?

 

Là, cela amuse toujours les mamans quand on en parle au téléphone, l'une d'elle m'a même dit, un jour: "il va falloir quand même que j'aille assister à une de vos réunions...." et elle est venue d'ailleurs.

Attention: il est bien sûr ce qui suit ne dispense pas:

  • d'aller chez le médecin!
  • de suivre la prescription médicale!

Mais si on se base sur le fait: que le lait maternel est une substance humaine, donc non irritative, ce n'est pas un corps étranger à notre espèce, et que le lait maternel contient des agents anti-infectieux, qu'en plus il est toujours disponible (pour peu qu'on apprenne et qu'on se donne plusieurs séances d'entraînement pour faire "pouet pouet" (terme d'une sage-femme):

Je n'ai jamais acheté de sérum phy pour le nez de Florian quand son nez coulait.

    D'abord j'ai passé des crises entières avec Alexandre et Maximilien quand il fallait leur faire le nez; un jour que notre Dr était venu et avait "prescrit" des lavages de nez, je lui avais dit: c'est dûr, ce sont de véritables prises de lutte à chaque fois en double qui plus est. on voit bien que vous les prescrivez mais que vous ne les faites jamais; ils me haïssent chaque fois! et lui de répondre: mais c'est bien pour cela que c'est toujours ma femme qui s'en est occupée (5 enfants).

    Pour Florian, un jour je me suis dit: et si je lui faisais un câlin, et que par jeu, je mette du lait directement dans sa narine? et sous forme de jeu, je presse mon sein, et hop un peu de lait gicle autour de nous; je recommence et tout doucement, je prépare Florian hilare: allez dans le nez du bébé, et un jet atteint ses narines.. il regarde, il fait la moue, et il rigole.

    Et voilà comment à chaque "nez qui coule", nous avons fait le jeu du "pouet", une ou deux larges giclées dans ses narines, et je le laissais gérer tout seul ce lait.

    Un lavage de nez-jeu que je n'ai jamais vu chez mes grands ou chez d'autres, pas de prises de catch, et surtout: un lait bourré d'anti-corps toujours là.

    Et à bonne température, car votre fiole de sérum phy est à température de la pièce, elle..... pas idéal;

    Alors il est vrai qu'on a parfois du mal à faire "pouet" ou qu'on hésite à le faire; alors prenez le temps d'exprimer un peu de votre lait dans une tasse à petit col, aspirez-le avec une fiole vide ou une pipette et vas-y jeunesse!

 

Les petits bobos du visage...

Là je n'ai pas attendu Florian pour le faire aux grands.. quand ils étaient petits; mainenant ils ne veulent plus! ils trouvent ça berk parce qu'ils sont conscients de mon acte.

Mais les enfants ça se griffe au visage, près de l'oeil par exemple; et à cet endroit, il n 'est pas recommandé d'employer un antiseptique fut-il adapté... alors "pouet" sous forme de jeu, le lait gicle su le bobo et je laisse sécher.

C'est normal de par les agents anti-infectieux du lait, mais le bobo guérit très vite.

Ce qui précède est valable.. pour les bobos écorchures aux genoux, quand vous êtes en balade dans une pinède, loin de toute serviette de lotion anti-septique!

L'eczema

Cet ezcema est en fait: une manifestation cutanée qui peut être

  • soit consécutive à une mauvaise hygiène alimentaire,
  • soit une intolérance à un aliment (l'enfant reçoit des solides ou du lait de vache: par exemple Maximilien sevré naturellement vers 20 mois mais qui revient au sein de temps à autre, boit son cacao tous les matins depuis ses 20 mois justement,
  • ou une intolérance à un aliment ingéré par la mère,
  • ou une carence minérale,
  • "etc."

    Et bien exprimez votre lait, faites le décanter (reposer) dans un récipient, quand la phase aqueuse et la phase huileuse seront séparées, récupérez la phase huileuse, grasse et hop sur l'endroit atteint. Il est évident que ce n'est pas suffisant, la cause doit être déterminée et éliminée.

Bobo aux fesses

    Du lait maternel... à vous de préférer le pouet pouet direct sur le postérieur de l'enfant, ou l'expression du lait puis en badigeonner les fesses....

     

    Rien qu'avec tout ce qui précède, je sais que je ne me suis pas fait de copains dans les labos de sérum phy etc... mon rôle est d'informer, et de préciser que ces renseignements ne dispensent pas de soins médicaux, aux praticiens de les apprécier et d'ajouter une prescription.

    Je sais que quand j'assure: moi je lui lave le nez avec mon lait, c'est une substance humaine (toujours besoin de me justifier) cela passe bien auprès de mon nouveau médecin (après déménagement). Mais ajoutons quand même que pour cet homme l'allaitement naturel va de soi et que Florian n'a jamais été très malade.

    Il est évident que ce n'est pas suffisant, la cause doit être déterminée et éliminée. (voir l'espace Maternage)

 


 

Pourquoi ne sait-on pas toutes ces choses?

et bien c'est dommage mais disons le: si toutes les femmes allaitaient et faisaient "pouet-pouet", les enfants se porteraient mieux, la sécu n'aurait pas de trou, mais certains industriels feraient la tête ... vous comprenez pourquoi personne ne vous dit cela!!

+ de 600 brevets médicaux sur des composants du lait maternel existent à ce jour! et si on ré-utilisait le lait maternel du producteur au consommateur?
 
 
 

On imagine mal les vertus du lait maternel ; en France, les magazines parentaux font croire que c'est bon uniquement si l'enfant est né prématurément; et du coup, on en oublie que le lait maternel est celui de l'espèce tout simplement; on oublie ses vertus nutritionnelles et câlines et ses vertus sur la peau-même de l'enfant;

Mais ce qu'on cache le plus c'est qu'il existe + de 600 brevets médicaux sur des composants du lait maternel; oui vous avez bien lu; les laboratoires pharmaceutiques, qui fabriquent et vendent du lait infantile font tout pour qu'on nourrisse les enfants au lait infantile et préparent des médicaments basés sur le lait maternel; alors ... peut-être faudrait-il ne pas entrer dans le jeu ni l'enjeu commercial et privilégier le lait maternel directement du producteur au consommateur?

 

Là, cela amuse toujours les mamans quand on en parle au téléphone, l'une d'elle m'a même dit, un jour: "il va falloir quand même que j'aille assister à une de vos réunions...." et elle est venue d'ailleurs.

Attention: il est bien sûr ce qui suit ne dispense pas:

  • d'aller chez le médecin!
  • de suivre la prescription médicale!

Mais si on se base sur le fait: que le lait maternel est une substance humaine, donc non irritative, ce n'est pas un corps étranger à notre espèce, et que le lait maternel contient des agents anti-infectieux, qu'en plus il est toujours disponible (pour peu qu'on apprenne et qu'on se donne plusieurs séances d'entraînement pour faire "pouet pouet" (terme d'une sage-femme):

Je n'ai jamais acheté de sérum phy pour le nez de Florian quand son nez coulait.

    D'abord j'ai passé des crises entières avec Alexandre et Maximilien quand il fallait leur faire le nez; un jour que notre Dr était venu et avait "prescrit" des lavages de nez, je lui avais dit: c'est dûr, ce sont de véritables prises de lutte à chaque fois en double qui plus est. on voit bien que vous les prescrivez mais que vous ne les faites jamais; ils me haïssent chaque fois! et lui de répondre: mais c'est bien pour cela que c'est toujours ma femme qui s'en est occupée (5 enfants).

    Pour Florian, un jour je me suis dit: et si je lui faisais un câlin, et que par jeu, je mette du lait directement dans sa narine? et sous forme de jeu, je presse mon sein, et hop un peu de lait gicle autour de nous; je recommence et tout doucement, je prépare Florian hilare: allez dans le nez du bébé, et un jet atteint ses narines.. il regarde, il fait la moue, et il rigole.

    Et voilà comment à chaque "nez qui coule", nous avons fait le jeu du "pouet", une ou deux larges giclées dans ses narines, et je le laissais gérer tout seul ce lait.

    Un lavage de nez-jeu que je n'ai jamais vu chez mes grands ou chez d'autres, pas de prises de catch, et surtout: un lait bourré d'anti-corps toujours là.

    Et à bonne température, car votre fiole de sérum phy est à température de la pièce, elle..... pas idéal;

    Alors il est vrai qu'on a parfois du mal à faire "pouet" ou qu'on hésite à le faire; alors prenez le temps d'exprimer un peu de votre lait dans une tasse à petit col, aspirez-le avec une fiole vide ou une pipette et vas-y jeunesse!

 

Les petits bobos du visage...

Là je n'ai pas attendu Florian pour le faire aux grands.. quand ils étaient petits; mainenant ils ne veulent plus! ils trouvent ça berk parce qu'ils sont conscients de mon acte.

Mais les enfants ça se griffe au visage, près de l'oeil par exemple; et à cet endroit, il n 'est pas recommandé d'employer un antiseptique fut-il adapté... alors "pouet" sous forme de jeu, le lait gicle su le bobo et je laisse sécher.

C'est normal de par les agents anti-infectieux du lait, mais le bobo guérit très vite.

Ce qui précède est valable.. pour les bobos écorchures aux genoux, quand vous êtes en balade dans une pinède, loin de toute serviette de lotion anti-septique!

L'eczema

Cet ezcema est en fait: une manifestation cutanée qui peut être

  • soit consécutive à une mauvaise hygiène alimentaire,
  • soit une intolérance à un aliment (l'enfant reçoit des solides ou du lait de vache: par exemple Maximilien sevré naturellement vers 20 mois mais qui revient au sein de temps à autre, boit son cacao tous les matins depuis ses 20 mois justement,
  • ou une intolérance à un aliment ingéré par la mère,
  • ou une carence minérale,
  • "etc."

    Et bien exprimez votre lait, faites le décanter (reposer) dans un récipient, quand la phase aqueuse et la phase huileuse seront séparées, récupérez la phase huileuse, grasse et hop sur l'endroit atteint. Il est évident que ce n'est pas suffisant, la cause doit être déterminée et éliminée.

Bobo aux fesses

    Du lait maternel... à vous de préférer le pouet pouet direct sur le postérieur de l'enfant, ou l'expression du lait puis en badigeonner les fesses....

     

    Rien qu'avec tout ce qui précède, je sais que je ne me suis pas fait de copains dans les labos de sérum phy etc... mon rôle est d'informer, et de préciser que ces renseignements ne dispensent pas de soins médicaux, aux praticiens de les apprécier et d'ajouter une prescription.

    Je sais que quand j'assure: moi je lui lave le nez avec mon lait, c'est une substance humaine (toujours besoin de me justifier) cela passe bien auprès de mon nouveau médecin (après déménagement). Mais ajoutons quand même que pour cet homme l'allaitement naturel va de soi et que Florian n'a jamais été très malade.

    Il est évident que ce n'est pas suffisant, la cause doit être déterminée et éliminée. (voir l'espace Maternage)

 


 

Pourquoi ne sait-on pas toutes ces choses?

et bien c'est dommage mais disons le: si toutes les femmes allaitaient et faisaient "pouet-pouet", les enfants se porteraient mieux, la sécu n'aurait pas de trou, mais certains industriels feraient la tête ... vous comprenez pourquoi personne ne vous dit cela!!

+ de 600 brevets médicaux sur des composants du lait maternel existent à ce jour! et si on ré-ut.On imagine mal les vertus du lait maternel ; en France, les magazines parentaux font croire que c'est bon uniquement si l'enfant est né prématurément; et du coup, on en oublie que le lait maternel est celui de l'espèce tout simplement; on oublie ses vertus nutritionnelles et câlines et ses vertus sur la peau-même de l'enfant;Mais ce qu'on cache le plus c'est qu'il existe + de 600 brevets médicaux sur des composants du lait maternel; oui vous avez bien lu; les laboratoires pharmaceutiques, qui fabriquent et vendent du lait infantile font tout pour qu'on nourrisse les enfants au lait infantile et préparent des médicaments basés sur le lait maternel; alors ... peut-être faudrait-il ne pas entrer dans le jeu ni l'enjeu commercial et privilégier le lait maternel directement du producteur au consommateur?

Là, cela amuse toujours les mamans quand on en parle au téléphone, l'une d'elle m'a même dit, un jour: "il va falloir quand même que j'aille assister à une de vos réunions...." et elle est venue d'ailleurs.

Attention: il est bien sûr ce qui suit ne dispense pas:

  • d'aller chez le médecin!
  • de suivre la prescription médicale!

Mais si on se base sur le fait: que le lait maternel est une substance humaine, donc non irritative, ce n'est pas un corps étranger à notre espèce, et que le lait maternel contient des agents anti-infectieux, qu'en plus il est toujours disponible (pour peu qu'on apprenne et qu'on se donne plusieurs séances d'entraînement pour faire "pouet pouet" (terme d'une sage-femme):

Je n'ai jamais acheté de sérum phy pour le nez de Florian quand son nez coulait.

    D'abord j'ai passé des crises entières avec Alexandre et Maximilien quand il fallait leur faire le nez; un jour que notre Dr était venu et avait "prescrit" des lavages de nez, je lui avais dit: c'est dûr, ce sont de véritables prises de lutte à chaque fois en double qui plus est. on voit bien que vous les prescrivez mais que vous ne les faites jamais; ils me haïssent chaque fois! et lui de répondre: mais c'est bien pour cela que c'est toujours ma femme qui s'en est occupée (5 enfants).

    Pour Florian, un jour je me suis dit: et si je lui faisais un câlin, et que par jeu, je mette du lait directement dans sa narine? et sous forme de jeu, je presse mon sein, et hop un peu de lait gicle autour de nous; je recommence et tout doucement, je prépare Florian hilare: allez dans le nez du bébé, et un jet atteint ses narines.. il regarde, il fait la moue, et il rigole.

    Et voilà comment à chaque "nez qui coule", nous avons fait le jeu du "pouet", une ou deux larges giclées dans ses narines, et je le laissais gérer tout seul ce lait.

    Un lavage de nez-jeu que je n'ai jamais vu chez mes grands ou chez d'autres, pas de prises de catch, et surtout: un lait bourré d'anti-corps toujours là.

    Et à bonne température, car votre fiole de sérum phy est à température de la pièce, elle..... pas idéal;

    Alors il est vrai qu'on a parfois du mal à faire "pouet" ou qu'on hésite à le faire; alors prenez le temps d'exprimer un peu de votre lait dans une tasse à petit col, aspirez-le avec une fiole vide ou une pipette et vas-y jeunesse!

 

Les petits bobos du visage...

Là je n'ai pas attendu Florian pour le faire aux grands.. quand ils étaient petits; mainenant ils ne veulent plus! ils trouvent ça berk parce qu'ils sont conscients de mon acte.

Mais les enfants ça se griffe au visage, près de l'oeil par exemple; et à cet endroit, il n 'est pas recommandé d'employer un antiseptique fut-il adapté... alors "pouet" sous forme de jeu, le lait gicle su le bobo et je laisse sécher.

C'est normal de par les agents anti-infectieux du lait, mais le bobo guérit très vite.

Ce qui précède est valable.. pour les bobos écorchures aux genoux, quand vous êtes en balade dans une pinède, loin de toute serviette de lotion anti-septique!

L'eczema

Cet ezcema est en fait: une manifestation cutanée qui peut être

  • soit consécutive à une mauvaise hygiène alimentaire,
  • soit une intolérance à un aliment (l'enfant reçoit des solides ou du lait de vache: par exemple Maximilien sevré naturellement vers 20 mois mais qui revient au sein de temps à autre, boit son cacao tous les matins depuis ses 20 mois justement,
  • ou une intolérance à un aliment ingéré par la mère,
  • ou une carence minérale,
  • "etc."

    Et bien exprimez votre lait, faites le décanter (reposer) dans un récipient, quand la phase aqueuse et la phase huileuse seront séparées, récupérez la phase huileuse, grasse et hop sur l'endroit atteint. Il est évident que ce n'est pas suffisant, la cause doit être déterminée et éliminée.

Bobo aux fesses

    Du lait maternel... à vous de préférer le pouet pouet direct sur le postérieur de l'enfant, ou l'expression du lait puis en badigeonner les fesses....

     

    Rien qu'avec tout ce qui précède, je sais que je ne me suis pas fait de copains dans les labos de sérum phy etc... mon rôle est d'informer, et de préciser que ces renseignements ne dispensent pas de soins médicaux, aux praticiens de les apprécier et d'ajouter une prescription.

    Je sais que quand j'assure: moi je lui lave le nez avec mon lait, c'est une substance humaine (toujours besoin de me justifier) cela passe bien auprès de mon nouveau médecin (après déménagement). Mais ajoutons quand même que pour cet homme l'allaitement naturel va de soi et que Florian n'a jamais été très malade.

    Il est évident que ce n'est pas suffisant, la cause doit être déterminée et éliminée. (voir l'espace Maternage)

 


 

Pourquoi ne sait-on pas toutes ces choses?

et bien c'est dommage mais disons le: si toutes les femmes allaitaient et faisaient "pouet-pouet", les enfants se porteraient mieux, la sécu n'aurait pas de trou, mais certains industriels feraient la tête ... vous comprenez pourquoi personne ne vous dit cela!!

 
 

Là, cela amuse toujours les mamans quand on en parle au téléphone, l'une d'elle m'a même dit, un jour: "il va falloir quand même que j'aille assister à une de vos réunions...." et elle est venue d'ailleurs.

Attention: il est bien sûr ce qui suit ne dispense pas:

  • d'aller chez le médecin!
  • de suivre la prescription médicale!

Mais si on se base sur le fait: que le lait maternel est une substance humaine, donc non irritative, ce n'est pas un corps étranger à notre espèce, et que le lait maternel contient des agents anti-infectieux, qu'en plus il est toujours disponible (pour peu qu'on apprenne et qu'on se donne plusieurs séances d'entraînement pour faire "pouet pouet" (terme d'une sage-femme):

Je n'ai jamais acheté de sérum phy pour le nez de Florian quand son nez coulait.

  •  
    • soit consécutive à une mauvaise hygiène alimentaire,
    • soit une intolérance à un aliment (l'enfant reçoit des solides ou du lait de vache: par exemple Maximilien sevré naturellement vers 20 mois mais qui revient au sein de temps à autre, boit son cacao tous les matins depuis ses 20 mois justement,
    • ou une intolérance à un aliment ingéré par la mère,
    • ou une carence minérale,
    • "etc."

      Et bien exprimez votre lait, faites le décanter (reposer) dans un récipient, quand la phase aqueuse et la phase huileuse seront séparées, récupérez la phase huileuse, grasse et hop sur l'endroit atteint. Il est évident que ce n'est pas suffisant, la cause doit être déterminée et éliminée.

    • Bobo aux fesses

        Du lait maternel... à vous de préférer le pouet pouet direct sur le postérieur de l'enfant, ou l'expression du lait puis en badigeonner les fesses....

         

        Rien qu'avec tout ce qui précède, je sais que je ne me suis pas fait de copains dans les labos de sérum phy etc... mon rôle est d'informer, et de préciser que ces renseignements ne dispensent pas de soins médicaux, aux praticiens de les apprécier et d'ajouter une prescription.

        Je sais que quand j'assure: moi je lui lave le nez avec mon lait, c'est une substance humaine (toujours besoin de me justifier) cela passe bien auprès de mon nouveau médecin (après déménagement). Mais ajoutons quand même que pour cet homme l'allaitement naturel va de soi et que Florian n'a jamais été très malade.

        Il est évident que ce n'est pas suffisant, la cause doit être déterminée et éliminée. (voir l'espace Maternage)

       


       

      Pourquoi ne sait-on pas toutes ces choses?

      et bien c'est dommage mais disons le: si toutes les femmes allaitaient et faisaient "pouet-pouet", les enfants se porteraient mieux, la sécu n'aurait pas de trou, mais certains industriels feraient la tête ... vous comprenez pourquoi personne ne vous dit cela!!

  • D'abord j'ai passé des crises entières avec Alexandre et Maximilien quand il fallait leur faire le nez; un jour que notre Dr était venu et avait "prescrit" des lavages de nez, je lui avais dit: c'est dûr, ce sont de véritables prises de lutte à chaque fois en double qui plus est. on voit bien que vous les prescrivez mais que vous ne les faites jamais; ils me haïssent chaque fois! et lui de répondre: mais c'est bien pour cela que c'est toujours ma femme qui s'en est occupée (5 enfants).

    Pour Florian, un jour je me suis dit: et si je lui faisais un câlin, et que par jeu, je mette du lait directement dans sa narine? et sous forme de jeu, je presse mon sein, et hop un peu de lait gicle autour de nous; je recommence et tout doucement, je prépare Florian hilare: allez dans le nez du bébé, et un jet atteint ses narines.. il regarde, il fait la moue, et il rigole.

    Et voilà comment à chaque "nez qui coule", nous avons fait le jeu du "pouet", une ou deux larges giclées dans ses narines, et je le laissais gérer tout seul ce lait.

    Un lavage de nez-jeu que je n'ai jamais vu chez mes grands ou chez d'autres, pas de prises de catch, et surtout: un lait bourré d'anti-corps toujours là.

    Et à bonne température, car votre fiole de sérum phy est à température de la pièce, elle..... pas idéal;

    Alors il est vrai qu'on a parfois du mal à faire "pouet" ou qu'on hésite à le faire; alors prenez le temps d'exprimer un peu de votre lait dans une tasse à petit col, aspirez-le avec une fiole vide ou une pipette et vas-y jeunesse

     

    Les petits bobos du visage...

    Là je n'ai pas attendu Florian pour le faire aux grands.. quand ils étaient petits; mainenant ils ne veulent plus! ils trouvent ça berk parce qu'ils sont conscients de mon acte.

    Mais les enfants ça se griffe au visage, près de l'oeil par exemple; et à cet endroit, il n 'est pas recommandé d'employer un antiseptique fut-il adapté... alors "pouet" sous forme de jeu, le lait gicle su le bobo et je laisse sécher.

    C'est normal de par les agents anti-infectieux du lait, mais le bobo guérit très vite.

    Ce qui précède est valable.. pour les bobos écorchures aux genoux, quand vous êtes en balade dans une pinède, loin de toute serviette de lotion anti-septique!

    L'eczema

    Cet ezcema est en fait: une manifestation cutanée qui peut être

Mots clés :  lait maternel

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire









Les champs marqués d'un * sont obligatoires.
Votre commentaire sera affiché en texte brut à l'exception des liens.





A propos

Auteur : EloiseLOLA

LouElisa : Mon coussin de  maternité Bio

Catégories

*

Non classé

(5)

S'abonner à ce blog

Flux RSS

Tous les articles